SANDRA, ANIMATRICE

Décembre 2021

Dans le cadre de la semaine européenne pour l’emploi des personnes en situation de handicap, fin novembre dernier, j’ai interviewé Sandra Ruolt, animatrice à la MJC Bazin que j’ai embauché pendant plusieurs saisons à la MJC Bazin. Sandra est en fauteuil roulant et est accompagnée par son labrador noir, Gloups, handi chien, qui l’aide au quotidien à la maison, mais également dans son travail.

Stephanie : -« Bonjour Sandra, peux-tu te présenter ? : »

Sandra : -« Bonjour je m’appelle Sandra Ruolt j’ai 38 ans, je suis titulaire d’un master audiovisuel, du BAFA je suis animatrice et je travaille dans une école pour la ville de Vandoeuvre les Nancy. »

Je n’ai pas l’usage de mes jambes depuis la naissance donc je suis montée sur ‘roulettes ‘ depuis pas mal d’années.

Stéphanie : -« Comment s’est passé ta rentrée dans la vie professionnelle ? »

Sandra : -« Difficilement ! beaucoup de préjugés, d’appréhension des employeurs à la vue de mon fauteuil ou du chien qui m‘accompagne. Tous ces facteurs m’ont conduit souvent à des refus de postes pour lesquels je candidatais et ces réponses négatives ont rythmés la plupart de mon parcours à l’emploi. »

Resized_20210723_094345.jpeg

Stéphanie : -« Et puis un jour ça change ? puisqu’en ce moment tu es employée ? »

Sandra : -« Oui en effet ça a changé ! J’avais postulé à la MJC Bazin pour être animatrice vacances et mercredis et j’ai reçu ton appel pour que nous échangions sur la place à pourvoir, je n’y croyais pas, j’étais un peu blasée j’avoue ».

Stéphanie : « Oui je me rappelle de ce coup de téléphone ! » « Rires »

C’est moi qui avait reçu ton cv j’étais enthousiaste à la vue de ton parcours qui  était riche !  formation de maquilleuse en effet spéciaux, un titre en régional handball, le BAFA en cours …

Te rappelle tu ce que tu m’as dit tout de suite lors de ce coup de fil ?

Sandra : -« Oh oui et moi qui te sors avant toute chose je vous préviens j’ai un problème je suis handicapée ! »

Stéphanie : -« C’est là que nous avons échangé sur ta situation handicap et au final nous avons maintenu notre entretien pour dans 1 er temps parler du poste mais aussi dans un second temps voir ce qu’il était possible en terme d’accueil à la MJC Bazin qui n’était pas conçue pour être accessible à l’époque »

Stéphanie :-« T’es-tu senties en difficulté lors de ton activité professionnelle avec les enfants et l’équipe ? »

Sandra : -« L’équipe d’animateur s’est adaptée. Ils m’aidaient à récupérer le matériel dans les placards car je ne peux pas me lever et mes bras ne sont pas ceux d’elastic girl !  Gloups s’occupait de ramasser et de remettre sur la table ce qui tombait à terre… »

received_590436231954389.jpeg

Stéphanie : - « d’ailleurs la MJC n’a jamais été aussi propre au sol lors d’une activité découpage ! »

Sandra : -«  Gloups m’aide à ouvrir les portes ce qui me rend tout à fait autonome dans mes tâches »

Stéphanie : -« Comment le public t’a-t-il accueilli dans tes fonctions d’animation ? »

Sandra : -« La présence du chien était plus évènementielle et à attiré bien plus d’attention que mon fauteuil roulant ! Nous avons gagné une mascotte à la MJC, adoptée par les petits et les grands ! »

Stéphanie : -« Oui ! c’est vrai qu’il avait sa place dans l’équipe d’animation. Il était déclaré auprès de jeunesse et sport et avec ses papiers (vaccinations à jour et document attestant son statut d’handi chien ) dans les dossiers des personnels ! »

Stéphanie : -« Comment ces 1ères expériences dans l’animation ont influencé ton avenir pro ? »

Sandra : -« Cela m’a servie par la suite dans mes recherches d’emplois en effet, je me sens plus à l’aise dans les entretiens je ne me résume plus à un problème pour l’employeur, je mets en avant mon expérience pratique et mon rapport avec le public, je me sens plus armée professionnellement avec l’expérience terrain que j’ai eu sur la MJC Bazin.

Depuis j’ai eu une expérience en école, et aujourd’hui je travaille comme animatrice avec la ville de Vandœuvre. »

Stéphanie : -« Un dernier mot pour conclure ce portrait ? »

Sandra : -« Merci de m’avoir donné ma chance Stef »

Stéphanie : -« Remercies toi pour ça !  Tu es compétente ! et c’était normal que tu aies été retenue pour ce poste ! alors merci à toi Sandra de m’avoir aidé à penser autrement l’accueil de loisirs, merci à toi de m’avoir poussé en dehors de ma zone de confort.

Tu avais envie de travailler et tu avais tout à offrir au public et j’avais envie de faire bouger les choses à cœurs vaillants donc rien d’impossible ! »

Stéphanie MONTIFRET, animatrice

MJC Bazin, Nancy

03 83 36 56 65