Léo, 18 ans

et déjà président !

Jeunesse et engagement sont longtemps restés perçus comme incompatibles et opposés. Comme Léo Besancenez, de nombreux jeunes s’engagent pourtant dans les milieux associatifs et œuvrent ainsi pour le bien commun de la société.

Depuis combien de temps es-tu Président de la MJC de Pexonne ?

J’ai été élu en tant que Président en septembre 2019.

Comment l’es-tu devenu ?

Je pense avoir été plongé dans la vie associative dès mon plus jeune âge. A Pexonne, j’ai connu de nombreuses manifestations dans ma jeunesse. J’y allais déjà régulièrement pour filer des coups de main, j’ai toujours aimé cela. En grandissant, j’ai continué à m’investir de plus en plus, et à me responsabiliser. On peut aussi dire que j’ai un peu repris le flambeau, puisque c’est ma mère qui était l’ancienne Présidente de la MJC de Pexonne.

Que fais-tu en dehors de ton engagement associatif ?

Je suis actuellement apprenti en BTS gestion forestière. J’ai un contrat d’apprentissage sur le CFA de Mirecourt et suis une formation en alternance. Je travaille donc pour la RTE à Vincey, où je gère l’entretien des domaines forestiers traversés par des lignes hautes tensions.

As-tu d’autres engagements associatifs ?

Oui. Je suis aussi moniteur fédéral au ski club de Raon-Baccarat. J’encadre des jeunes lors de sorties, et je gère la communication du site et des réseaux sociaux du club (Facebook et Instagram). Pendant les sorties, souvent organisées dans les Vosges, j’enseigne le ski alpin et sa pratique aux licenciés. Sinon, je fais aussi partie de l’UCAR Lacs (Union pour la Coopération des Associations de la Région des Lacs), qui organise chaque année une marche gourmande à Pexonne depuis 12 ans.

Que souhaites-tu apporter à la MJC de Pexonne ?

La MJC de Pexonne a un peu été en veille pendant 2 ans car personne ne reprenait le flambeau. Pour le moment, je suis donc entouré d’une petite dizaine de personnes. Nous aimerions réorganiser des sorties et des événements pour redynamiser le village. Il n’y a pas encore de grosse manifestation, l’association se reconstruit et se remet progressivement en place. Il est d’abord prévu qu’on organise des travaux pour moderniser notre structure et accueillir la population plus chaleureusement. Depuis septembre, nous réfléchissons aussi aux sorties extérieures et aux manifestations qu’on pourrait organiser sur Pexonne. Il faudra toucher toutes les populations, jeunes et moins jeunes ; comme avec des repas à thèmes, des sorties marches et diverses activités.

Dans un village de 367 habitants comme Pexonne, quel rôle et quelle utilité une MJC peut-elle avoir ?

Dynamiser le village. Car avec la disparition des commerces, nos villages meurent petit à petit. Si on fait participer les jeunes et les moins jeunes dans des événements, on recréera une dynamique.

Un message à faire passer ?

N’hésitez pas à nous rejoindre, nous ou une autre MJC, afin de dynamiser les associations et qu’on conserve un esprit associatif jusque dans nos villages !

« Je m’appelle Léo Besancenez, j’ai 18 ans et je suis Président de la MJC de Pexonne. »